Kuizine

La frite #4 (fin)

Il fallait quand même que je vous dise... (je vous sentais fébriles, là), le père Noël nous a apporté une friteuse (oui, le père Noël a internet, et même il lit les blogs, ben voyons). Il a lu le crash test, il nous a offert une friteuse avec huile, beaucoup d'huile, parce que c'est une maxi format pour recevoir plein d'amis qui aiment la frite. En plus, on peut tout démonter pour la passer au lave-vaisselle, c'est génial.

Depuis, on n'arrête pas. Pour le réveillon de Noël, moules-frites, puis grillade-frites et enfin rognons-frites... Là, c'est le summum (ça s'écrit comme ça?), on a vraiment atteint le top de la frite. Non parce que bon, les 2 premiers essais, c'était avec les patates du jardin très bonnes certes, mais pas des variétés spéciales frites. Là, avec les rognons... uh là là... et on les trempe dans la sauce (ben oui, je suis contre la trempouille dans le café, absolument contre, surtout quand c'est avec une tartine au beurre qui fait des yeux dans le café beueuark ! Mais la trempette de la frite, ça c'est autre chose...). Bref, c'était parfait !

20100110-girls-0120100110-frites-11

Elle a un super filtre notre friteuse, mais bon, comme y'a pas de portes dans cette baraque, on met la friteuse dehors. Papa se caille les miches et nous on lui fait coucou par la fenêtre, bien au chaud!

Je vous donnerais bien la fabuleuse recette des rognons qui déchirent, mais c'est Boptissa qui sait faire, et il a un billet en stand-by depuis 1 mois pour vous parler de la tarte absolue au chocolat (un truc absolument incroyable, du chocolat partout ppffff... mais je m'égare....) donc si on l'attend, il faut 6 mois avant de vous parler de notre friteuse (ouh là, comme je suis mauvaise langue... Boptissa? t'es là?...). Un jour, peut-être, et si vous insistez beaucoup, vous aurez la recette des rognons et de la tarte. (restez patients)

 

La frite #3 : le verdict!

Samedi matin, Boptissa est allé faire les courses. Il m'appelle :

"- Darling, y'a plus de moules!"

J'ai failli m'évanouir.

Mais comme je le fréquente depuis un moment, j'ai juste fait semblant de garder mon calme en répondant :

"-Tu rigoles?"

Il a dit oui. J'ai repris une activité normale.

Des moules de bouchot du Mont-Saint-Michel. On la bichonne la friteuse, on fait un vrai test, des bonnes moules appellent la bonne frite, ça devait bien se passer.

Patates du jardin, bien-sûr, variété spécial frites, bien-sûr. On ne rigole pas ici.

 

Bon, là, Boptissa a encore frappé, on est geek ou on ne l'est pas, il a acheté un coupe-frites. Ben oui, dans la notice de la friteuse ils disent qu'il faut de la découpe régulière des frites de 8x8 mm ou 10x10 mm... Pas de problème, Boptissa a toujours une solution!

On a donc de la frite standard de 10 mm, 1 kg tout comme ils disent (on a pesé), et on a même pris la marque d'huile préconisée. Un vrai test scientifique j'vous dit!

On choisit l'option "Plaisir" avec 2 cuillères d'huile (vous pensez bien, on aurait pas osé tous seuls, c'était dans la recette. L'option "Ligne" à 1 cuillère nous semblait pas très adaptée pour convaincre des amateurs de frites à l'huile).

Bref, c'est parti pour 40 minutes. et pendant 40 minutes, on a l'impression d'avoir un sèche-cheveux allumé à fond dans la cuisine. D'ailleurs c'est un peu le principe, un sèche-cheveux à frites qui souffle dans un casque de mémé comme chez le coiffeur.

Enfin en tout cas, ça sent pas la frite. Quand on a une cuisine et une chambre sans porte, on se dit qu'on dormira sûrement mieux.

 

frite

Photo 1 : au premier plan, un étrange objet orange et blanc... c'est un couteau japonnais en céramique!!! rapporté direct from Japan by Juliette & Benj, on peut dire que ça coupe. Boptissa, fou de jalousie, me pique souvent MON couteau japonais, il a failli perdre un doigt dans d'atroces souffrances. Finalement, y'a qu'un bout d'ongle qui est tombé, c'est laid mais relativement discret, ça repoussera...

 

Finalement, 40 minutes c'est pas si long, je suis sur mon ordi pendant que Boptissa discute de chauffe-eau thermodynamique au téléphone, ben oui, Boptissa il est geek aussi pour les chauffe-eau (où faut-il mettre des s dans ce mot?)!

Bref, on finit par être en retard sur les moules, un comble!

Au bout des 40 minutes, les fritasses sont un peu pâlottes, on s'est permis de rajouter 5 min...

 

 

 

Verdict :

Les moules, elles déchirent. Faut savoir que Boptissa (quel homme, décidémment!) est un pro de la moule, à la bière notamment. Mais là on fait dans le classique, oignons, vin blanc crème fraîche, persil. Elles sont parfaites.

 

sanfrancisco

1# Admirez au passage la dextérité du Boptissa dans le secouage de la moule (pas une par terre) / 2# Aspect extérieur satisfaisant / 3# J'avais mis mon tablier San Francisco parce que les moules c'est risqué. J'ai bien fait, j'ai renversé la moitié de mon jus de moules en voulant me resservir (en moules).

 

Quant aux frites... Ah non, là c'est déjà fini entre nous (la friteuse, pas Boptissa).

La frite a un aspect extérieur pas antipathique, pas tout à fait assez grillée, mais pas mal quand même. Après ça se gâte :

La frite est sèche, très sèche. (normal, quand on y pense, après 3/4 d'heure de sèche-cheveux). Je la place au même niveau que la frite surgelée au four, rien ne va plus.

Dans un sens, ça croustille (un peu comme les frites apéro, voyez? moi j'aime pas les frites apéro. pour l'apéro j'aime bien quand y'a des olives à l'ail et des toasts de Belle-Illoise) (je suis snob?) (Boptissa dit que oui) (mais il me fait quand même bien marrer, parce que c'est pas le dernier à ouvrir une boîte de Belle-Illoise...).

On a mis le maximum de patate possible. Y'en a maxi pour 3. Et encore, si elles étaient bonnes c'était bien pour 2... Aurélie a effectivement découvert le point fort de leur argumentation marketting, si ça fait moins grossir, c'est parce que t'en mange moins! (parce qu'il y en a peu, et puis t'façons t'en aurait pas repris elles sont pas bonnes) Imparable!

 

Bon, on voudrait pas se faire accuser de mauvaise foi ou de test foireux, on décide de récidiver le lendemain (c'est quand même le week-end de la frite, faut rentabiliser).

 

La frite #2

Au déballage, la bête est prometteuse : on repère tout de suite les ptits pictogrammes qui nous laisseront le choix entre un programme diététique, plaisir ou vitalité... Devinez ce que je vais choisir?

Boptissa me fait signe en coulisse, y'a gourance... il s'agit simplement d'une illustration destinée à reprendre le concept marketting de la machine. Ils ont tout misé là dessus : Emilie nous a même prêté le livre de recettes fourni (pour faire des frites, il faut une recette, c'est bien connu), avec pas moins de 12 variantes de frites, au paprika, à la vanille ou encore cacahuète-bacon (mmhhh!)... plus une petite sauce à la cancoillotte pour savourer tout ça, sous couvert d'une leçon de diététique à base de listage des protéines / glucides / lipides de chaque plat, et de chouettes conseils du type "prenez le temps de macher"... Merci Seb, j'aurais pu mourir étouffée par une frite grasse!

 

Ainsi sauvée d'une mort certaine, je me plonge dans la lecture de la recette de la "vraie frite" (c'est écrit), et j'apprends avec désaroi qu'il faut 40 minutes pour cuire ces #&é§)'! de frites. 40minutes!!! Ben mes amis, je peux vous dire que si jamais on achète ce truc là un jour (c'est quand même mal barré, hein, mais laissons nos à prioris de côté pour goûter la frite en toute objectivité). Bref, si un jour on vous invite à manger des frites falsifiées, sachez que vous aurez 3 entrées avant (ou 3 apéros, au choix), histoire de passer le temps, et même de compenser la perte en gras de frite occasionnée. 40 minutes!!! Merci de noter également qu'il n'y aura pas de rab', sinon on est encore devant notre friteuse à 4 heures du mat', c'est pas raisonnable. C'est quand même con, pas de rab' de frite. Ce qui est bon dans la frite, c'est le rab'. Et puis aussi faut pas être trop nombreux. Si vous remarquez qu'on a invité plus de 2 personnes en même temps que vous, je vous conseille fortement de décliner l'invitation, ça va être une soirée terriblement frustrante, insupportable.

40 minutes!!! mais qui est capable d'attendre ses frites pendant 40 minutes? Franchement?

La frite #1

Ce billet ne parle pas de la Choup', ni de la Nouk, profitez-en, c'est rare. Ce billet parle de frite.

 

J'ai envie de moules-frites (et ça fait plusieurs mois que ça dure). Le problème dans les moules-frites, c'est les frites. On a testé les frites au four, c'est pas bon. Non, pour manger des moules-frites, il faut une friteuse.

Boptissa, il est geek. Pour tout. Oui, oui, même pour le ménage (une histoire d'aspirateur...). Donc Boptissa dit : "il nous faut une Actifry". Vous savez, cette machine qu'on met juste une cuillère d'huile et ça vous donne des frites qu'on dirait des vraies (il paraît).

Moi je ne suis pas geek. Ou alors pas trop. Enfin juste quand ça m'arrange. Mais sur la frite, je suis plutôt tradi. Parce qu'une frite sans huile, franchement, j'y crois pas.

 

Bon, évidemment, la frite c'est gras, tout le monde s'en est rendu compte. Dans la friteuse du geek, ça l'est beaucoup moins. Ca, c'est un vrai argument.

Mais l'argument ne tient apparemment pas longtemps la route. A lit des magazines féminins - qu'elle n'ose même pas dire ce que c'est tellement que c'est la honte, et c'est d'ailleurs ce qui me retiens de la citer ici, histoire de ne pas entacher sa réputation. (du coup, ce non-dit laisse libre cours à notre imagination débridée : Glamour? Jeune et Jolie? Grazia? ah non, pas Grazia j'espère, il a tué Le Photographe!). Bref, reprenons : quand un magazine à haute portée scientifique et gastronomique teste la friteuse sans huile qu'est-ce que ça donne? (je n'ai pas lu l'article, je retranscris donc ici la retranscription orale qu'A. m'en a faite) : "la frite est moins grasse, c'est sûr, mais tout aussi calorique, voire plus, car elle contient plus de glucides". Ah.

Mes notions en diététiques étant des plus maigres (uhuh), certains concepts m'échappent :

Comment, en mettant juste moins d'huile, on peut fabriquer du glucide? (Boptissa suggère que les glucides sont initialement présents dans la patate et dégradés par la friture. why not? à moins que quelqu'un nous offre une autre explication...).

Ca nous fait peut être autant de calories, mais du gras et du sucre, c'est quand même pas pareil, le sucre ça s'élimine quand même plus facilement, non? Alors pourquoi est-ce qu'on ne nous a jamais parlé des calories grasse et des calories sucrées, hein? On nous dit pas tout, ça fait peur...

 

Bon, on parle de manger quand même, donc le plus important, ça reste le goût (soyons efficaces, regarder les calories, ça va bien entre les repas...). Et le goût de la frite sans friture, je n'y crois pas, même si le magazine scientifico-gastronomico-fénininaze l'a qualifié de "pas pire". Je vois ça un peu comme une raclette sans fromage, la loose de la frite, quoi. Mais malgré ma scepticitude profonde, je suis joueuse.

C'est pourquoi, ce week-end, nous testons ici même à la Barakossa, la friteuse sans gras!!! (non, je n'écris pas pour un magazine girly!) (ceci dit je veux bien,  je me vois tout à fait tenir une chronique sur les préoccupations de la ménagère geeko-bobo (après la friteuse sans huile, l'aspirateur sans sac, le parasol chauffant, le ménage au vinaigre blanc,...), on fait des supers cobayes, Boptissa et moi!)

Un grand merci à Emilie pour le prêt de la friteuse du geek. Grâce à toi, nous allons passer de merveilleux moments, et comme j'ai frimé, je peux te dire qu'on fait des envieux...

 

Le verdict du crash test à la fin du we!

 

vign-addicts

abracadacraft

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décidez de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty