Le Blog

Fin septembre, on était invités aux mariage de nos amis Estelle & Yann. Ce qui, au passage, nous a donné l'occasion de découvrir Marseille en amoureux. On a dormi dans un super appart dans le Panier, mangé dans des petits restos sympas et marché, marché, grimpé jusqu'à Notre Dame de la Garde pour redescendre jusqu'à la corniche, marché... Bref, on a adoré la ville !

Enfin, parlons couture. J'avais envie d'une combinaison (il y a quelque temps, je n'aurais jamais pensé dire ça un jour !!). Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais ça en tête. Alors j'ai cherché des patrons, mais rien trouvé qui me convenait (je suis peut-être un peu ch...). Il y avait bien Dominique, mais je ne la trouvais pas assez classe, et je ne voulais pas de boutons devant ; j'ai aussi croisé Petra, dont la forme est un peu trop stricte à mon goût. Un peu plus tard, je me suis aperçue qu'il y avait aussi Jackie, qui me plaisait bien (surtout le dos), mais est-ce que ça fait assez chic pour un mariage ? Et puis il commençait à être un peu tard, je n'avais pas le tissu... Quand il a été vraiment trop tard, je suis tombée sur Copenhague, qui aurait été carrément parfaite... mais il était trop tard. Bref, je n'ai pas cousu de combinaison.

Pour la veste, en revanche, c'était clair dès le départ, ce serait Julia, de République du Chiffon. Elle me faisait de l'oeil depuis longtemps, c'était l'occasion rêvée. Je la voyais noire au départ, avec des empiècements aux épaules dans les mêmes tons mais qui joueraient sur la matière (cuir ?...). Je n'ai rien trouvé de convainquant. Et finalement j'ai trouvé chez moi, en faisant du tri. Je suis retombée sur des tissus que Laure, la maîtresse de CP des filles m'avaient donnés (merci !!). A l'origine, ce sont des tissus pour canapés, donc lourds, avec une très belle tenue. J'avais une bonne longueur de ce tissé écru un peu irisé, et deux autres tissus texturés et assez neutres pour les empiècements, c'est parti !

Bon, pour Julia faut quand même s'accrocher... J'ai eu le bon goût d'acheter le patron pochette, et je pense que pour des pièces aussi complexes, cela vaut vraiment la peine. On en prend la mesure quand on a commencé à feuilleter les instructions et qu'on comprend qu'il y a 27 pièces à recopier ! Purée 27 !! J'ai finalement survécu, et en y allant calmement, tout se passe très bien, je peux donc vous présenter ma veste en peau de canapé :

julia louise1

julia louise2

julia louise4

julia louise6

julia louise7

(je précise que les photos datent de septembre, juste après le mariage, je ne sors pas dans cette tenue en ce moment) (enfin, il est quand même peu probable que je me retrouve dans cette tenue dans mon jardin, quelque soit la saison, d'ailleurs...)

J'ai fait la taille 38, et au final je la trouve un poil grande. J'aurais dû raccourcir les manches aussi, mais bon, je l'aime quand même. Même après que Lisa m'ait dit : "Oh on dirait le même tissu que pour les sacs à gravats !" (sale gosse !).

Passons. Pour mettre en-dessous, un petit top simple (je commençais à manquer de temps, là, à force d'hésiter sur tout) taillé dans un coupon de coton et soie mélangés. Je ne sais plus d'où il vient, cela fait longtemps qu'il attend son heure.

julia louise8

julia louise9

C'est le top Louise, de République du Chiffon (encore !), coupé en 38. Je n'ai pas eu le temps de faire un essai, j'ai coupé directement le bon tissu... Au final c'est portable, mais pourrait être amélioré... C'est limite au niveau des aisselles, le "volant", notamment, aurait besoin d'un peu d'aisance, là ça tire un peu et la pointe a tendance à remonter. On fera mieux la prochaine fois, mais en attendant ça a fait la blague pour la journée.

Eh ben, ça nous fait encore un billet à rallonge cette histoire...

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sweats en série

J'espère que vous ne verrez pas d'inconvénients à ce que je bouscule un peu la chronologie ?

"Hier" je vous parlais tricot, un truc de saison, à peine fini, et déjà photographié... Mais on ne peut pas être toujours au top, alors je vous montre aujourd'hui une petite série de sweats cousus en juin (je pense ; avant l'été en tous cas). J'ai photographié Lisa avec le sien en septembre, et pour les autres, juste des images Instagram... J'avais quand même envie de vous les montrer, on les a beaucoup, beaucoup portés toutes les 4, et je m'apprête à refaire une nouvelle série pour le printemps !

Tous ces tissus à tomber sont des sweats bouclette (très légers, parfaits pour l'été) de chez La Panda Loves Fabrics, ils ont des motifs fabuleux ! (Rappelez-vous, les tissus imperméables des manteaux des filles venaient de là aussi)

Pour Olga, j'ai craqué sur un motif super chou, et un bord-côtes vert mint assorti. J'ai eu un peu peur que cela fasse pyjama mais avec un petit pantalon c'était vraiment craquant (et pile la bonne couleur pour aller avec son pantalon Jacob que j'adore !) En revanche, le sweat blanc pour une gosse de 3 ans, c'est pas la meilleure idée que j'ai eu... Pas de patron dans la bonne taille, donc j'ai bidouillé à partir d'un patron Ottobre (que je serais bien en peine de vous citer car je ne l'ai pas noté).

sweatolga1sweatolga2

sweatolga3

sweatolga5

sweatolga4

Pour Anouk, un tissu plein de peps. C'est elle qui l'a le moins mis car il est vite devenu trop petit (snif...). Je n'ai même pas de photo du sweat porté !

sweatanouk1

sweatanouk2

Pour Lisa, un tissu très très fleuri que je trouve fabuleux (eh oui, encore du blanc, mais elle sait un peu mieux se tenir que sa petite soeur) (quoique...). Le patron est le sweat 30 du numéro 4/2015 en taille 128, je n'ai rien modifié, juste rajouté des surpiqures à la recouvreuse, avec l'envers du point. Cela prend un peu plus de temps, surtout qu'on se fréquentait depuis peu avec ma recouvreuse et je n'étais pas très à l'aise, mais cela valait le coup, je trouve.

sweatlisa1sweatlisa2

sweatlisa3

sweatlisa5

sweatlisa6

sweatlisa7

sweatlisa4

Et enfin, le quatrième était pour moi (youpi !!). Pour tout avouer, j'avais carrément craqué sur le sweat de Marion vu sur son compte IG, avec qui je partage un goût pour les motifs et les couleurs... et pour cette boutique de tissus !  Elle racontait qu'elle avait modifié le sweat Courcelles... Me suis pas fatiguée, j'ai fait tout pareil : j'ai élargi l'encolure et mis un biais de finition à l'intérieur, pas de bande de bord-côtes mais un biais en bas du sweat, des ourlets simples en bas des manches. Alors maintenant on est jumelles de sweat, mais les probabilités pour qu'on se croise semblent relativement faibles, donc tout va bien. Je le porte énormément, il est donc clair que je m'en referai un au printemps !

sweatsoso

Pfiouuuuu c'était long !!

A demain, j'ai encore des vieux trucs à vous montrer ! (et puis ce weekend, j'ai fait 2 pantalons pour Olga et 6 culottes pour les grandes... mais pas encore de photos bien-sûr...)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Boptissa bien au chaud

Encore une fois je n'ai pas vu le temps passer et mon dernier billet a déjà deux mois... J'ai pourtant cousu depuis... notamment une foule de tote bags et des porte-étiquettes offerts à Noël et autres festivités, 2 jeans pour Olga, quelques tshirts pour mes filles et un pour le beau Joseph. Celui-ci vous pourrez le voir sous toutes les coutures sur le blog d'Eve, qui est bien plus assidue que moi ! (Merci pour ce super article !).

Avant que je ne ressorte les photos d'octobre que je n'ai pas eu le temps de publier, je reviens aujourd'hui avec 2 tricots réalisés pour Boptissa, mon amoureux. Hé oué, vous avez bien lu, j'ai dit 2 !!

Le bonnet, modèle Windschief de Stephen West, est tricoté en Malabrigo Merino Worsted, coloris Azul Profundo, parfait avec ses yeux... mais (aaaahhhhh) ne va pas du tout avec son trendy chale !! Ben oui, je n'y avais pas pensé, et ce n'est qu'en les voyant ensemble que j'ai tiqué (l'anticipation est mon point fort, comme vous pourrez le constater, hum).

Bref, me voici OBLIGEE de lui tricoter un nouveau châle... (ceci dit, l'ancien avant bien souffert...). Je suis partie sur le modèle Boneyard Shawl (toujours de Stephen West, et gratuit, ce qui ne gache rien), qui change un peu du simple trendy, tout en restant sobre et uni. On s'était mis d'accord sur un jaune moutarde, que j'avais prévu d'acheter au CSF, mais sur le stand de Lil Weasel, Carine m'a proposé cette couleur "Sunset" hyper lumineuse, et le voilà avec un coucher de soleil autour du cou (c'est de la Malabrigo Rios). J'adore cette association de couleurs !

bonnet chale boptissa 1

bonnet chale boptissa 2

bonnet chale boptissa 3

bonnet chale boptissa 6

bonnet chale boptissa 4

bonnet chale boptissa 5

 

Le manteau d'Olga

Après la grande, je demande... la petite !

Même principe, un tissu imperméable pour l'extérieur (encore une merveille !), cause qu'on vit dans des contrées humides, et une doublure en polaire moumoute toute douce, cause qu'on vit dans un pays froid.

Je suis encore partie d'un modèle de blouson trouvé dans un Ottobre, mais pas le même. Je l'avais déjà testé cet été, je lui avais cousu une petite polaire pour partir en Suède.

Ce manteau aura mis du temps à voir le jour... Sur ma folle lancée, j'ai enchainé juste après celui de Lisa. Comme je n'étais pas très contente de ma gestion de la doublure qui tournicote un peu, j'ai décidé de prendre les 2 tissus ensemble, et de les coudre comme s'ils ne faisaient qu'un. Les coutures sont apparentes à l'intérieur mais en faisant tout à la surjeteuse ça fait clean, surtout sur ce type de forme, avec le bord côtes en bas. Sauf que... sauf que mèmère (je parle de la surjeteuse, pas de moi) est tombée en rade en pleine couture !! Elle était dès le lendemain chez le réparateur, mais il en a mis du temps, le bougre ! Heureusement, ma copine Lucie est venue me sauver, avec sa cape de super héroïne et sa surjeteuse sous le bras (merci merci encore !!). Yihaaa !!! Manteau fini, Chouchou plus que contente et toute fière.

Le résumé des couturières

Tissu imperméable très très beau : La Panda love fabrics (again)

Doublure polaire très très douce et fermeture éclair :  etissus (je ne vous le conseille pas, ce n'est pas du tout la couleur que j'attendais, c'était noté fuschia et je me retrouve avec un rose bonbon que je n'aime pas)

Modèle : n°20 du magazine Ottobre 4/2015 taille 92

Allez, hop, voici la bête !

 CA20839

 CA20858

 CA20841

J'ai même doublé les poches avec de la moumoute, c'est pas le comble du confort, ça ?

 CA20875

 CA20877

 CA20871

 CA20873

 CA20861

Bon allez, y'en a marre de faire des photos ! A bientôt !

 CA20854

 

bande pour article blog 10

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le manteau de Lisa

Si vous habitez pas loin du pôle nord (par exemple, en Picardie), vous avez sans doute remarqué qu'on n'a pas chaud le matin, et qu'envoyer ses enfants à l'école avec un simple kway frôle la maltraitance. Bref, j'ai commandé des tissus imperméables merveilleux chez La Panda love fabrics (j'adore leurs tissus, ils ont aussi des tissus sweat fabuleux !)(mais ça me perturbe, il devrait quand même y avoir un s à love, non ?).

Bref, j'ai cousu un trouvé un modèle qui plaisait à ma grande dans un magazine Ottobre, acheté de la polaire doudou toute douce pour la doublure, et hop !

Enfin hop... y'a eu quelques flops avant... Déjà, elle ne voulait pas des poches plaquées du modèle, mais des "poches rentrées" (comprenez : poches passepoilées) Comme j'ai fait gloups, elle me dit "mais si c'est facile, t'as qu'à pas mettre les poches qu'ils disent, et à la place, tu me fais les autres, c'est simple !" Ben oué, fastoche. Je ne pouvais pas passer pour une cruche auprès de ma fille, j'ai dit oui... Et j'ai eu quelques sueurs froides... Mais ça s'est bien terminé.

Et puis il y a eu l'affaire de la doublure... Je n'ai pas pensé à rajouter de l'aisance supplémentaire en coupant le tissu imperméable (qui n'est pas extensible), et quand je lui ai fait essayer sans la doublure, ça m'a paru trop juste pour la rajouter. finalement ça passe, elle n'est pas trop serrée, ouf !

Au final, j'ai quand même un peu galéré avec cette doublure, je trouve que ça "godaille" un peu en bas, ce n'est pas ce que j'ai fait de mieux fini, mais elle l'adore et... elle a chaud, c'est l'essentiel !

On résume :

Tissu imperméable très très beau : La Panda love fabrics

Doublure polaire très très douce et fermeture éclair : Mondial tissus

Modèle : n°23 du magazine Ottobre 4/2015 taille 134

 

 DSC5033

  DSC5041

 DSC5022

 DSC5028

 DSC5045

 DSC5051

 DSC5037

 DSC5024

 DSC5062

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

vign-addicts

abracadacraft

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décidez de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty