Mômes

Le vernis à ongles

L'autre jour, j'ai mis du vernis rose sur mes ongles de pieds : Mamaaaaannnn on veut du roooooose comme toi !!!!

Ouais, sauf que j'avais pas vraiment envie de pourrir les pieds de mes poulettes avec un vernis méga toxique, qu'il faut ensuite enlever avec un dissolvant tout aussi nocif... Bref, j'ai dit non.

vernis

Et puis j'ai trouvé, au Canada, un vernis à base d'eau, non toxique (enfin, ça c'est ce qu'ils disent, y'a quand même forcément des trucs pas très glamour là dedans, mais au moins, pas de gros mots comme phtalates, toluène, acétone...). Pas besoin de produit non plus pour l'enlever, il se pèle, ben oué. Ok j'achète. un rouge, un rose nacré, un blanc nacré (faut rentabiliser le transport quand même).

Rien que pour les cris de joie des filles quand je leur ai mis + les 850 fois où elle ont dit "t"as vu j'ai du vernis hihihi", ça vaut le coup. Mais bon, pour le crash test, faut bien avouer, c'est pas pareil.

J'ai essayé le rouge sur mes mains.
J'ai eu peur qu'il sente la fraise à 20 mètres (genre, comme la sous-couche "pêche" que je me suis fait refiler la dernière fois, beurk !) (j'ai découvert récemment qu'il fallait mettre une sous-couche - qui porte un vrai nom moins orienté peinture, je crois mais m'en suouviens plus - dites moi que toutes ne sont pas parfumées, hein ? parce que là, c'est terrible, ce mélange vernis + pêche synthétique, j'ai failli pas m'en remettre).
Bref, revenons à notre nouveau vernis miracle qui ne sent RIEN... C'est moins opaque, mais avec 2 couches ça passe bien. Le rendu est surprenant, ça fait des ongles mats. Bon pourquoi pas...
Avec mon vernis, j'ai posé pour une photo qui paraîtra prochainement dans un fabuleux livre de burgers, repassé 8 km de biais (me suis cramé tous les bouts des doigts), équeuté des haricots verts (du jardin, je sais pas si ça compte), mangé une andouillette, lavé quelques casseroles dans mon lavabo (ben oui, on n'a toujours pas d'évier...), cousu un petit cartable rouge, lavé les dents, pris une douche... Bon, ça tient pas la route, c'est clair, il commence à se décoller le soir même. En fait, il ne faut rien faire avec ses doigts quand on a du vernis, juste boire une bière (je pense que c'est sans risque si tu l'ouvres pas avec tes ongles, non ?)

venis-decolle

Conclusion, j'arrête le vernis sur les mains, et je mets du gros truc qui pue sur mes pieds (vu que ça m'arrive 2 fois par an, je devrai survivre). En revanche, pour les filles, je trouve ça top !

 

  • 3814
  • Dernière modification le vendredi 24 août 2012

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

vign-addicts

abracadacraft